Les perroquets gris du Gabon

 

Nom français: perroquet gris du Gabon, Jaco, gris du Congo, perroquet à queue rouge, perroquet gris d’Afrique.

Nom Anglais: African grey parrot

Nom latin: Psittacus erithacus

Taille: 35 cm environ

Poids: de 400 à 600g

Vie à l’état sauvage: Originaires d’Afrique, ces perroquets vivent dans les forêts denses de la côte d’Ivoire jusqu’en Angola. Ils parcourent de longues distances chaque jour pour trouver de la nourriture en forêt ou dans les terres cultivées, constituants des groupes parfois très conséquents (de plusieurs milliers d’individus). Ils nichent dans des troncs d’arbres creux.

En captivité: C’est une espèce qui s’adapte difficilement à la vie en captivité, bien que robuste physiquement, ce sont des oiseaux très sensibles et souvent incompris de leurs propriétaires.

Statut: Encore relativement nombreux à l’état sauvage, mais pour combien de temps? Bien que l’importation de perroquets capturés vers la France soit enfin interdite, le trafic sévit encore. La destruction de leur milieu due à la déforestation rend la situation encore plus critique. Très présents en captivité, sans doute l’un des perroquets de compagnie préféré, il s’y reproduit relativement bien. Annexe 2 de la Convention de Washignton, les individus nés en captivité doivent porter une bague fermée.

Reproduction: la femelle pond entre 2 et 4 oeufs, les jeunes sont sevrés à 4-5 mois mais restent encore longtemps avec leurs parents, car l’émancipation est longue chez cette espèce. Ils sont matures autour de 4 ans, il est préférable d’attendre leur 5 ème année, voire plus, avant de les laisser se reproduire.

Dimorphisme sexuel: Très léger, presque inexistant chez les juvéniles. Le mâle est souvent plus « costaud » que la femelle, et possède un bec plus imposant. Dimorphisme plus évident avec les adultes. Les femelles ont souvent un plumage (dos et ailes) bien plus clair que les mâles. Le sexage ADN est l’option la plus fiable.

Espérance de vie: autour de 60 ans, voire plus.

Comportement: Ce sont des perroquets plutôt méfiants par natureils ont besoin de vivre avec d’autres perroquets pour s’épanouir et prendre de l’assurance. Ils sont très intelligents, plutôt curieux, joueurs, facétieux, mais aussi très sensibles. Ce sont des perroquets qui ne sont pas aussi calmes qu’on le prétend, ils adorent voler, se défouler, partir à la découverte de nouvelles choses (les jeunes en particulier). Leur bec doit être entretenu, les perroquets gris sont donc particulièrement destructeurs. Ils poussent des cris très variés, parfois stridents et désagréables. Leur détention n’est pas raisonnable en appartement, la cage n’est d’ailleurs pas un environnement qui leur convient, la volière intérieure/extérieure est idéale! Ce sont des perroquets qui ont besoin d’être « maternés » durant leur jeune âge jusqu’à leur puberté, ils peuvent garder un comportement « pataud » assez longtemps.

Relation avec l’homme: Ils demandent souvent du temps pour prendre de nouvelles habitudes, même s’ils apprennent particulièrement vite. Si on ne prend pas le temps de les stimuler dès le plus jeune âge, leur sensibilité devient à fleur de peau, les adultes ne supportent pas bien les perturbations, même « anodines », en particulier les EAM dyssocialisés, aux ailes taillées et maintenus en solitaire, qui sont les plus « à problèmes » et prédisposés à développer des troubles du comportement. Méfiants au départ, ils prennent confiance et s’attachent profondément à leur soigneur. Ils ont tendance à ne tolérer qu’un cercle restreint de personnes ( souvent une) et/ou d’animaux. Ce sont des perroquets qui s’accommodent de la routine mais qui ont besoin de stimulations quotidiennes pour rompre l’ennui. Peu bruyants lorsqu’ils sont occupés, les gris du Gabon sont des perroquets qui aiment s’exprimer! La cage n’est pas adaptée pour ces oiseaux, ils ont besoin de place pour voler, battre des ailes, se dégourdir et explorer en permanence. Il est indispensable d’en adopter avec au moins un autre compagnone à plume d’espèce compatible, dès le départ, pour bien les épanouir.

Problèmes rencontrés: Les gris sont des perroquets très sensibles qui ont longtemps besoin de la présence rassurante d’autres individus, avec lesquels ils apprennent les rudiments de la communication intra-spécifique. Gardés seuls sans congénère, dans une cage, des troubles du comportement apparaîtrons inévitablement. Le picage n’est pas le plus fréquent, avant d’attaquer leurs propres plumes les oiseaux développent de nombreux troubles souvent ignorés de leurs propriétaires. Ce sont des perroquets adulés pour leurs qualités de bon parleur, mais ils sont aussi les plus maltraités et abandonnés chaque année, et ce par simple incompréhension et méconnaissance des besoins véritables de l’espèce. Un perroquet isolé en cage ou sur un perchoir avec les ailes taillées ne sera jamais épanoui et équilibré! L’alimentation à base de graines fait des ravages sur leur foie, ils ont besoin d’une alimentation riche en fruits, légumes et verdure pour être en bonne santé. Encore une fois, ce ne sont pas des perroquets calmes, mais délaissés et sous-stimulés ils ont tendance à devenir léthargiques. Il faut les inciter à voler souvent. Il volent par ailleurs très bien si on les encourage dès le plus jeune âge. Il faut également les inciter à chercher leur nourriture (foraging), varier leurs occupations chaque jour pour rompre l’ennui et briser la routine.

Santé: Ce sont des perroquets très robustes qui tombent rarement malades si leur environnement est bien entretenu et leur nourriture variée. Cette espèce est prédisposée à faire des carences en calcium et en vitamine A. Elle fait aussi partie de la liste des perroquets susceptibles d’être porteurs et vecteurs de la PBFD (maladie du bec et des plumes), les jeunes y sont très sensibles. Il est préférable d’adopter des oiseaux testés.

Soigneur idéal: Quelqu’un de véritablement dévoué, passionné et motivé, qui à beaucoup de temps à consacrer à plusieurs perroquets. Il est déraisonnable de vouloir faire vivre des gris du Gabon en appartement. Ces oiseaux peuvent être bruyants et ont besoin de beaucoup d’espace, ainsi que d’une belle volière au grand air, quand le temps le permet. Cette espèce demande donc un budget conséquent, le prix du perroquet à l’achat est négligeable comparé à tout ce qu’il demande par la suite. Sa sensibilité extrême et ses besoins particuliers demandent une certaine expérience, il ne convient donc pas comme premier Psittaciforme. Il ne convient pas non plus aux familles avec de jeunes enfants, étant donné sa tendance aux relations exclusives (morsures)!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *